mutuelle dentaire

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Expliquer le changement est un important problème pour l’analyse institutionnelle. Si les institutions sont censées avoir une sorte de pouvoir, alors comment peut-on expliquer une stabilité ou un changement à travers ces mêmes institutions ? Comment expliquer à la fois la stabilité et le changement ?

mutuelle dentaire

Les idées fausses sur l’analyse du changement et de la stabilité

Si les institutions peuvent limiter le champ d’action de différents acteurs, comment peuvent-ils échapper à ces contraintes? Cet essai utilise le cas de la politique nationale d’assurance maladie pour montrer comment les institutions peuvent expliquer la stabilité politique et le changement de politique. La clé dans l’analyse est la rupture corrélationnelle avec la pensée. L’analyse porte souvent sur l’élaboration des politiques en termes de corrélations entre les apports politiques (telles que les exigences à partir de divers groupes sociaux ou des legs des politiques passées). Parfois, les gens tendent à analyser les résultats politiques (tels que pièces spécifiques de la législation). La force de l’analyse institutionnelle est de montrer pourquoi entrées et sorties de la politique peuvent être liées ensemble de différentes manières dans des systèmes politiques différents (comme pour l’evolution de la mutuelle dentaire ).

Comment considérer l’assurance nationale de maladie ?

L’Assurance nationale de maladie constitue un excellent exemple de comparaison institutionnelle. Presque tous les gouvernements d’Europe occidentale ont examiné les propositions pour l’assurance santé nationale, qu’elle soit obligatoire pour le secteur public qui assure aux citoyens un traitement médical. Cependant, les résultats de la politique diffèrent. Les conflits politiques nationaux d’assurance maladie ont entraîné de grandes différences dans le rôle du gouvernement dans les soins de santé. Les causes de ces différents résultats varient. Non seulement les décideurs ont avancé des propositions très semblables, mais dans la même situation, groupes d’intérêt semblent avoir interprété leurs intérêts par des moyens semblables. Les médecins ont toujours considéré les programmes nationaux d’assurance maladie et de mutuelle dentaire
en tant que menace pour leur indépendance professionnelle.

Cas de la mutuelle dentaire

Une fois que les gouvernements commencent à payer pour les services médicaux, ils doivent inévitablement prendre des mesures pour contrôler le prix de ces services et donc de contrôler les revenus et activités des médecins. Les programmes nationaux d’assurance maladie engendrent, ainsi, un conflit d’intérêts inhérent entre les gouvernements et les médecins que les acheteurs respectifs et les vendeurs de services médicaux. Ces programmes menacent l’autonomie économique des médecins. Néanmoins, en dépit de la réputation de la profession médicale considérée comme un insurmontable groupe veto politique, certains gouvernements européens ont surmonté l’opposition professionnelle en introduisant les deux programmes nationaux demutuelle dentaire et les restrictions substantielles sur les activités économiques des médecins. Dans d’autres pays, en revanche, les protestations médicales ont bloqué les efforts du gouvernement pour instituer une assurance maladie nationale.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »